Le Projet Méta-PNL – Introduction

L’évolution de notre mode de vie généré malaises et pertes de repères. Cette demande de réponses, de solutions, de remèdes très forte a généré une offre pléthorique de formations, de séminaires, d’ateliers, de méthodes, d’approches en tout genre visant nous aider mieux vivre, surmonter nos difficultés, changer.
Maître-praticien en PNL (programmation neuro-linguistique), j’ai, de par ma formation d’ingénieur et d’informaticien, vite compris ce que la PNL pouvait apporter dans son approche du changement et de la communication par la structure de notre expérience plutôt que par son contenu. Malheureusement, cette prise de conscience fut très vite accompagnée d’une double déception.
La première est liée au fait que la PNL est sous-utilisée: beaucoup confondent la PNL proprement dite avec les techniques et outils qu’elle a produits, la ramenant ainsi au même niveau que de nombreuses autres approches qui apportent des solutions « prêtes changer » aux problèmes les plus courants.
La seconde qui est sans doute l’origine de la première est liée au caractère mercantile parfois fort marqué qui caractérise le monde de la PNL: les formations coûtent cher et le critère de profit maximal entraîne souvent cascades de superlatifs pour attirer un maximum de stagiaires dans des formations où le caractère fortement émotionnel masque souvent une légèreté de contenu.
C’est ainsi qu’est née l’idée de raviver la PNL et de la replacer au niveau qu’elle n’aurait jamais dû quitter, celui d’une méta-technique, d’une méta-approche qui, en soi, ne permet de rien faire directement mais bien de générer des moyens, modèles ou techniques qui permettront d’agir dans le domaine du changement personnel et de la communication.
Le méta-PNL s’alimente de notre curiosité, de notre envie de découvrir, de nous nourrir de tout ce que nous offre la vie pour développer notre flexibilité et notre autonomie sélectionner nos informations et les intégrer dans notre savoir-être.
L’objet premier de la Méta-PNL est de modéliser pour apprendre apprendre
(niveau 3 des niveaux d’apprentissage tels que décrits par G. Bateson dans « Vers une écologie de l’esprit »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *